À l’instar du milieu des affaires, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication peuvent apporter de nombreux avantages dans le secteur de la santé : réduire les coûts certes, mais surtout améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients. Le point sur l’usage des TI dans les cliniques médicales.

Une meilleure gestion du flux des patients

Les TI peuvent simplifier la communication avec les patients et réduire du même coup le nombre de rendez-vous manqués. En automatisant les rappels par SMS ou par courriel par exemple, vous diminuerez les pertes de temps au profit des soins. De plus, vous améliorerez le flux des patients : aucune plage horaire ne restera vacante, les listes d’attente diminueront. Adopter un logiciel de gestion clinique multidisciplinaire vous permet donc de mieux gérer le calendrier de l’ensemble des salles de votre équipe médicale, votre secrétaire médicale peut prendre en charge d’autres tâches.

Une mise à jour des dossiers médicaux plus efficace

La gestion électronique des dossiers médicaux est sans conteste bien plus performante : les antécédents familiaux des patients sont répertoriés ainsi que l’historique des consultations, des pathologies, des examens (radiologie, scanneurs, analyses biologiques…) et des traitements. Le suivi des patients est donc plus sécuritaire, il n’y a aucun risque de perte puisque le papier a disparu.

Le dossier médical électronique favorise également la communication entre les patriciens collaborateurs. Il peut être annoté par l’ensemble de l’équipe médicale. Si le patient décide de consulter dans une autre clinique, il n’y a pas de délai de transfert non plus.

Améliorer le recouvrement des coûts

L’avantage d’un logiciel de gestion clinique est que l’émission des factures est automatisée. Il est même possible de regrouper plusieurs consultations en une seule facture et d’envoyer un reçu global en fin d’année aux patients sans risques d’erreurs.

Diminuer les dépenses de santé

Le partage des informations met l’accent sur la cohérence du parcours de soin du patient, évitant ainsi tout gaspillage. En cas d’accident, sa prise en charge sera plus efficace.

Réduire drastiquement le risque d’erreurs médicales

La prescription informatisée des traitements est plus sécuritaire. De nombreuses erreurs médicales sont en effet dues à des réactions indésirables à un médicament. Or, il existe des logiciels permettant de vérifier ces effets indésirables en fonction de l’âge du patient , de ses antécédents ou de la prise d’autres médicaments.