Parmi les métiers du secteur des pompes funèbres, figure celui de conseiller funéraire. Le conseiller funéraire est le premier interlocuteur des familles en cas de décès d’un proche. Il est chargé d’accompagner la famille du défunt pour l’organisation des obsèques. Il a également la mission de l’exécution des démarches administratives nécessaires. Découvrez dans cet article tout sur le rôle du conseiller funéraire lors des obsèques.

Les missions d’un conseiller funéraire

Le conseiller funéraire  joue un grand rôle lors des obsèques. Il est chargé de conseiller et d’accompagner les familles pendant le deuil. Il aide la famille du défunt à accomplir les formalités administratives liées au décès. Il explique à la famille les formalités à accomplir. Il est incontournable dans l’organisation de la cérémonie civile ou religieuse. Il aide la famille en deuil à choisir le cercueil, le lieu de l’enterrement, les objets décoratifs, etc. Le conseiller funéraire propose aussi à la famille endeuillée des textes à lire ou encore des musiques. Il est également utile pour l’organisation des déplacements du convoi funéraire. Son point de vue pour la rédaction de l’avis de décès ou d’autres documents est très important. Par ailleurs, le conseiller funéraire joue un rôle commercial. Il propose aux familles en deuil des services et des prestations comme la vente de cercueils.

Les qualités d’un conseiller funéraire

Pour exercer le métier de conseiller funéraire, il est important d’avoir certaines qualités. D’abord, un conseiller funéraire doit avoir le sens de l’écoute. Il doit avoir de l’empathie, de la compassion, et du respect envers les proches du défunt. Il doit également être concis. D’autres qualités comme la maîtrise de soi et la diplomatie sont indispensables. Ensuite, le conseiller funéraire doit être disponible. En effet, il peut être amené à travailler même pendant les week-ends. À noter que le conseiller funéraire doit maîtriser les réglementations en vigueur dans le cadre du décès. De plus, il doit être solide sur le plan psychologique. Par ailleurs, il doit savoir s’organiser pour bien assurer ses fonctions.

Quelle formation pour devenir conseiller funéraire ?

Pour exercer en tant que conseiller funéraire, il est important d’avoir un diplôme spécifique. Ce diplôme s’obtient après une formation théorique et une formation pratique. Il existe plusieurs centres qui proposent ces formations. Il vous revient de choisir la structure qui vous semble meilleure au vu des avis et de l’expérience.

La formation théorique dure 140 heures. Elle prend en compte l’hygiène, la législation et la réglementation, la sécurité, le conseil, les produits, les prestations funéraires, etc. En ce qui concerne la formation pratique, elle dure 70 heures et s’effectue en entreprise. Elle permet de mettre en pratique les connaissances théoriques. Après la formation théorique et la formation pratique, il est important de passer avec réussite un examen. Après cet examen, le titre de conseiller funéraire est acquis.

En résumé, le conseiller funéraire joue des rôles très importants lors des obsèques. Il s’agit d’un métier dont l’exercice exige une formation préalable.