La hernie discale est une affection du dos douloureuse, mais bénigne. Si le repos est conseillé durant quelques semaines, il est recommandé de recommencer une activité sportive rapidement, mais pas n’importe laquelle. Dans tous les cas, il faut suivre les conseils de votre médecin.

Des causes multiples

La hernie discale est une saillie d’une portion d’un disque intervertébral, généralement localisée dans la région lombaire parce que c’est la partie du dos la plus sollicitée. Les disques sont des sortes d’amortisseurs de la colonne vertébrale si bien que lorsque l’un deux se fissure, son noyau gélatineux peut sortir de sa position et provoquer une compression sur les racines nerveuses, d’où la douleur. Les causes de cette fissure sont multiples : dégénérescence, choc, masse musculaire insuffisante, efforts ou mauvais mouvements répétés, charges lourdes, tabagisme, grossesse, anomalie génétique.

Il est cependant possible d’éviter l’apparition de la hernie discale en adoptant un mode de vie saine et active. Le sport est ainsi recommandé à condition de bien s’échauffer avant de commencer l’exercice. Il est en effet très important de posséder une bonne ceinture abdominale, mais aussi de muscler profondément la colonne rachidienne. Le Pilate est en ce sens un bon choix d’activité sportive. Après le sport, il faut aussi prendre le temps de bien s’étirer et de se relaxer.

Les sports à proscrire

Les sports collectifs ou les sports extrêmes  tels que le VTT, le ski, le trampoline, les sports de combat ou la musculation avec de lourdes charges sont déconseillés soit parce qu’ils sont trop violents soit parce qu’ils risquent d’aggraver les douleurs. Il faut en effet éviter les grands gestes ou les efforts importants. Parmi les autres sports, citons le tennis,  le badminton, la course à pied et l’équitation à cause des secousses ou des risques de chutes.  

Entretenir sa forme

La marche est excellente pour le dos et pour le moral. Elle contribue même à diminuer les douleurs. Sur avis de votre médecin, vous pourrez même essayer la marche nordique au bout de trois semaines après votre hernie. Au bout de 6 semaines, introduisez du cardio en faisant du vélo. Équipez-vous dans une boutique de vélo en ligne et ne lésinez pas sur une bonne selle.

Nul besoin d’attendre une longue convalescence si vous optez pour la natation. Ce sport ne provoque aucun traumatisme, vous musclerez au contraire votre dos en douceur.  Le dos crawlé est idéal.