Selon les estimations de certains scientifiques, dans quelques décennies les ressources disponibles sur la terre ne seront plus suffisantes pour répondre aux besoins de la population sans cesse grandissante. Nous utilisons les ressources limitées de notre planète, plus vite qu’elles ne peuvent se reconstituer. Il est donc vital que chacun de nous fasse de meilleurs choix en ce qui concerne ce que nous consommons et la façon dont nous produisons et utilisons l’énergie. À travers cet article, nous vous ferons part des différentes attitudes que nous devons adopter afin de réduire drastiquement les effets nocifs de nos activités sur la planète.

Qu’est-ce qui définit l’empreinte écologique des humains sur la planète ?

La façon la plus simple de définir l’empreinte écologique serait de l’appeler l’impact des activités humaines mesuré en termes de superficie de terre et d’eau nécessaires pour produire les biens consommés et pour assimiler les déchets produits. Plus simplement, il s’agit de la quantité de ressources nécessaires pour produire les biens et services nécessaires pour soutenir un mode de vie particulier. Aujourd’hui, plus de 80 % de la population mondiale vit dans des pays en déficit écologique, utilisant plus de ressources que ce que leur écosystème peut renouveler. L’humanité utilise l’équivalent de 1,7 Terre pour fournir les ressources que nous utilisons. Cela signifie qu’il faut maintenant un an et six mois à la Terre pour régénérer ce que nous utilisons en un an. Nous utilisons plus de ressources que la nature ne peut régénérer par la surpêche, la surexploitation des forêts et l’émission dans l’atmosphère d’une quantité de dioxyde de carbone supérieur à ce que les forêts peuvent absorber.

Comment atténuer les effets de nos empreintes écologiques sur l’environnement ?

Il y a beaucoup de choses simples que vous pouvez faire pour réduire votre empreinte écologique sur l’environnement. Nous pouvons retenir entre autres:

  • Limiter votre consommation d’eau en bouteille

Mettre de l’eau en bouteille constitue un incroyable gaspillage des ressources limitées de notre planète. En effet, il faut une grande quantité de ressources pour fabriquer une bouteille qui sera pour la plupart du temps jetée après consommation de son contenu. Et quand bien même ces bouteilles sont recyclées, il faut tout de même une quantité non négligeable de ressources afin qu’elles soient aptes à être réutilisées. Vous pouvez utiliser des filtres à eau pour filtrer votre eau à la maison ou remplir des gourdes d’eau afin de pouvoir vous rafraichir sur la route au cas où vous auriez soif.

  • Apportez votre propre sac biodégradable

Évitez d’utiliser des sacs plastiques et apportez les vôtres lorsque vous faites vos courses. Le plastique est l’un des matériaux les plus toxiques de notre planète et il ne se dégrade pas.

  • Achetez des produits bios et locaux

Les produits qui ne sont pas traités avec des pesticides sont les meilleurs à manger. Acheter des produits locaux n’aide pas seulement les agriculteurs locaux, car il faut moins d’énergie pour que les aliments se rendent de la ferme à votre table.

  • Conduisez moins

Nos voitures rejettent de nombreux polluants dans l’air et dans les océans. Quand vous pouvez voyager sans voiture, il est recommandé de le faire. Lorsque vous devez conduire, envisagez de regrouper les courses ou de prendre le transport en commun. Si vous comptez utiliser votre voiture, passez à un véhicule électrique ou utilisez des véhicules au gaz naturel comprimé. Non seulement ils sont meilleurs pour l’environnement, mais vous n’aurez plus jamais besoin d’acheter de l’essence.

  • Réduisez votre consommation d’eau

L’eau est précieuse. Trouvez des moyens d’intégrer des techniques de conservation d’eau dans votre maison, comme l’utilisation de barils de pluie, le lavage des vêtements lorsque vous avez une grande quantité de linge, etc.

  • Passer aux énergies renouvelables

Faites de votre habitation une maison écologique en priorisant l’utilisation de panneaux photovoltaïques et l’utilisation d’appareils électriques qui ont une faible consommation d’énergie.

  • Recycler

Carton, plastique, papiers journaux, verre et appareils électroniques peuvent être recyclés à d’autres fins. Il faut cependant consulter des recycleurs certifiés à cet effet.