Comme dans de nombreuses villes aujourd’hui, Paris n’est pas l’abri de l’invasion des rongeurs. La rencontre  de rats, de souris lors du footing matinal ou d’une promenade le soir n’est donc plus une surprise pour les Parisiens. Vu l’ampleur que prend cette situation, la maire de paris a mis en place, avec son bureau, un plan d’action. Le but est d’éradiquer les rats à grande échelle d’où les campagnes de dératisation. Cet article aborde les moyens mis en place dans cette opération.

Qu’est-ce qu’une campagne de dératisation sur Paris ?

La campagne de dératisation sur Paris consiste à débarrasser la ville des rongeurs. Aussi, par la même occasion, cela implique la prise des mesures nécessaires pour que les rongeurs ne reviennent pas. C’est donc pour cette raison qu’un budget de 1,5 million d’euros a été déployé sur tout le territoire parisien. Le but de la Dératisation paris est qu’à défaut d’éradiquer les rues, les places publiques, les habitations, les commerces de rongeurs, d’arriver à réduire de manière drastique leur présence dans la ville. Pour y parvenir, la maire de Paris a mis sur pied un plan d’action qui se déroule en 5 phases.

  • La première étape est la multiplication des opérations de dératisation dans les zones de travaux, les sous-sols d’immeubles, les espaces verts, etc.
  • La seconde est la pose des grillages sur les grilles et plaques d’égout afin de bloquer la sortie des égouts aux rats.
  • La troisième est le remplacement progressif des sacs-poubelles par des conteneurs fermés. Il y a aussi l’augmentation du nombre de poubelles dans les zones piétonnes et dans les espaces verts. Le but est de limiter l’accès aux déchets alimentaires aux rongeurs.
  • La quatrième phase de la dératisation sur Paris consiste à intensifier le nettoyage des espaces publics. Cela consiste également à augmenter les tournées de ramassage des poubelles dans les lieux accueillant des pique-niques ou les plus fréquentés.
  • La cinquième étape est la mise en place des sanctions vis-à-vis de ceux qui jettent des déchets, de la nourriture, des pains destinés aux oiseaux, des graines… dans les espaces verts et les rues.

Mais qui s’occupe de la dératisation proprement dite ?

Comment se fait la dératisation sur Paris ?

Lorsqu’on parle de dératisation à Paris, nombreux sont ceux qui s’attendent à recevoir chez eux les spécialistes de dératisation envoyée par la mairie pour dératiser leurs locaux. La campagne de dératisation sur Paris se fait simplement comme suit : une injonction est faite aux syndics d’immeubles, aux propriétaires, aux commerçants, aux locataires etc. Dans l’injonction, on explique clairement à ceux-ci que c’est à eux-mêmes d’effectuer les travaux de dératisation afin d’éviter la multiplication des rats dans leurs bâtiments. Cette campagne est donc une obligation que le règlement sanitaire impose.

Cependant, il est important de comprendre que l’injonction ne demande pas à la population de se mettre à exterminer les rats. Il est plutôt question de faire le nécessaire pour maintenir les rats dans leur monde souterrain. À la fin de la campagne de dératisation qui se déroule au printemps, les inspecteurs de l’unité de prévention des nuisances animales font des contrôles imprévisibles dans les immeubles. Ils font un diagnostic des travaux à effectuer, si ces derniers n’ont pas été faits pendant la campagne. Une période de 2 mois est donnée aux propriétaires retardataires pour se mettre au pas. Passé ce délai, si la dératisation n’a toujours pas été faite, ils écopent d’une amende de 450 euros.