Afin de créer, améliorer ou maintenir le vide dans une enceinte close, on fait recours à la pompe à vide. C’est donc une machine capable d’extraire du fluide d’un réservoir pour les évacuer soit dans l’air ambiant, soit dans un autre réservoir. Cet article vous informe sur l’usage d’une pompe à vide et où vous procurer des produits de qualités.

La pompe à vide

La pompe à vide est en d’autre terme un échangeur thermique. L’échangeur thermique est un système assurant le transfert d’énergie thermique d’un fluide à un autre en évitant tout mélange. Le flux thermique traverse une surface dite d’échange séparant les deux fluides. Le dispositif a pour but d’échanger uniquement la chaleur entre deux circuits tout en conservant les caractéristiques propres à chacun.

Il existe plusieurs types d’échangeurs, mais l’échangeur thermique à plaques reste le plus utilisé dans l’industrie et le génie climatique. Il se compose de nombreuses plaques assemblées en millefeuille et séparées les unes des autres par un espacement infime de quelques millimètres où les fluides circulent.

Le modèle à plaques se décline aussi en deux sous-catégories : l’échangeur eau-eau et l’échangeur air-air. L’échangeur eau-eau se caractérise par l’utilisation de plaques ondulées agencées selon une structure spécifique permettant un transfert de chaleur plus efficace et donc un meilleur rendement de l’échangeur thermique. Sa modularité, l’ajout ou le retrait de plaques permet d’augmenter ou de réduire la surface d’échange selon vos besoins. La surface en contact avec l’environnement extérieur est minimisée afin de limiter les pertes thermiques. L’échangeur thermique air-air, quant à lui, est utilisé depuis de nombreuses années au sein de l’industrie, particulièrement dans le secteur sidérurgique afin de préchauffer l’air injecté dans les fourneaux en réutilisant l’énergie thermique contenue dans leurs fumées. Comme les échangeurs eau-eau, il est constitué de multiples plaques organisées en millefeuille dont les espaces sont traversés alternativement par le flux d’air neuf et par le flux d’air extrait.

La gamme industrielle Airflux propose des produits récupérateurs d’énergie permettant la réutilisation de chaleur provenant de vos compresseurs. Ces produits sont également étudiés pour récupérer l’énergie calorifique en toute sécurité et préserver les performances des compresseurs.

Utilisation et avantage d’un échangeur thermique

L’échangeur thermique s’avère utile dans plusieurs domaines et allège nos tâches au quotidien. Ainsi, il intervient dans les usages sanitaires, les cantines et les cuisines, l’industrie alimentaire, l’industrie chimique et pharmaceutique, la galvanoplastie, le nettoyage de pièces, les cantines et cuisines, le chauffage d’eau potable pour vos locaux.

Comme avantage, il permet de réutiliser l’énergie calorifique dissipée par vos autres équipements comme les compresseurs d’air comprimé afin d’alimenter vos installations sanitaires et de chauffage.

Airflux propose quatre catégories d’équipements de récupération d’énergie :

  • L’ECOSPH’AIR Kompact pour des compresseurs d’une puissance maximum de 37,5 kW.
  • L’ECOSPH’AIR T1V2 pour des compresseurs d’une puissance maximum de 160 kW.
  • L’ECOSPH’AIR T2V2 pour des compresseurs d’une puissance maximum de 250 kW.
  • L’HEXEO pour des compresseurs dont la puissance varie de 40 à 300 kW.

L’échangeur thermique air-eau, une nouveauté

En dehors des échangeurs thermiques eau-eau et air-air, un autre fut créé en raison d’assurer le refroidissement par liquide. Il s’agit de l’échangeur thermique air-eau. Les avantages du refroidissement par liquide sont nombreux. Nous avons entre autre:

  • Un rendement nettement supérieur à celui des traditionnels climatiseurs.
  • Une plus grande précision du contrôle de température.
  • Une économie d’énergie, un entretien quasi inexistant.
  • Un moindre coût de mise en œuvre et d’exploitation.

Ces arguments techniques devraient conduire à une généralisation rapide des solutions basées sur ce principe. Il y a un exemple d’échange thermique qui permet de refroidir votre armoire électrique. Le système permet d’évacuer la chaleur produite par les composants actifs installés à l’intérieur des armoires électriques, afin de protéger les composants sensibles aux surtempératures.

La chaleur dissipée par les composants intégrés dans l’armoire est transmise à l’agent de refroidissement (l’eau) dans le bloc d’échange thermique à lamelles. L’air chaud intérieur de l’armoire est dirigé par soufflage vers l’échangeur thermique qui le refroidit. Mises à part les ouvertures pour l’entrée et la sortie d’eau et l’évacuation des condensats, l’appareil est entièrement clos et sans contact avec le milieu ambiant, il n’y a donc aucune poussière ou pollution par le milieu extérieur, ni aucune chaleur rejetée dans l’atmosphère entourant l’armoire électrique.