D’une manière générale, personne n’aime payer l’impôt. Alors pourquoi ne pas le réduire et augmenter du même coup vos bénéfices ? On s’est penché sur la question pour vous !

Déduire les nombreuses dépenses de fonctionnement

  • Travail à domicile : En tant qu’entrepreneur, vous avez le droit d’utiliser votre domicile à des fins commerciales. Recevez-y vos clients et réclamez une partie de vos dépenses telles que les loyers, hypothèques, impôts fonciers, assurances, téléphones,internet, travaux d’entretien, taxes scolaires et municipales… Le calcul est basé sur la surface utilisée.
  • Trajets : vous ferez de même avec les kilomètres parcourus à titre professionnel avec votre véhicule : essence, intérêts de prêt, assurance, entretien et réparation ou même les frais de location d’un véhicule si vous n’en possédez pas un.
  • Frais divers : toutes les dépenses consacrées à l’équipement de l’entreprise, les frais bancaires, les frais de fournitures, de recrutement de salariés, les produits de nettoyage, les repas ou les frais de stationnement sont déductibles aussi. Mis bout à bout, elles représentent une somme conséquente !
  • La technique de la mise à part de l’argent est une subtilité fiscale. Dans le cas d’une dette personnelle dont les intérêts ne sont pas déductibles de votre impôt, souscrivez à un crédit destiné à payer une dépense professionnelle. Remboursez votre ancienne dette avec vos revenus d’entreprise. Comme ce nouveau prêt a été souscrit pour votre activité, les intérêts seront déductibles.

Vous pouvez même déduire les sommes dépensées en vue d’acquérir de nouveaux clients ou de les fidéliser : évènementiel, repas, spectacles ou évènements sportifs ! Demander conseil à un comptable fiscaliste, il vous aidera à garder le compte de vos dépenses, facture à l’appui, et il vous donnera d’autres astuces auxquelles vous êtes éligible.

Déduire les salaires

Si vous versez un salaire à un membre de votre famille, un conjoint par exemple, il sera considéré comme une dépense commerciale. Cela présente un double avantage fiscal : vous pourrez adopter une stratégie de fractionnement du revenu, mais aussi le déduire de l’impôt familial.

Déduire les avantages versés aux salariés

Les cotisations à un régime privé d’assurance maladie sont déductibles de l’impôt.

Obtenir des crédits d’impôt

Selon votre secteur d’activité, vous pourriez obtenir jusqu’à 2000 dollars de crédits d’impôt pour le recrutement d’un apprenti.

Une activité professionnelle dans le domaine de la recherche scientifique et du développement ouvre des droits au titre de l’innovation.