Une mauvaise embauche a forcément un coût et une répercussion sur l’image de l’entreprise. Comment éviter qu’un salarié ne devienne un boulet dont il faut se débarrasser rapidement et à moindres frais ? Comment éviter les risques réels d’une mauvaise embauche ? Voici un rapide tour des solutions les plus efficaces

Faire appel à un service de vérification des antécédents

faire appel à une service de vérification des antécédents est une mesure de précaution qui a fait ses preuves. Car un CV ne dit pas toujours tout. Et que l’on soit une grande ou petite structure, on n’a pas forcément ni l’envie ni le temps de vérifier les diplômes ou les expériences professionnelles de ses futurs employés. Les sociétés de vérification sont là pour lettre à jour un passé caché ou des comportements pas toujours dans l’intérêt de l’entreprise recruteuse.
L’autre aspect d’un tel service et bien sûr la protection des employés et des clients.
À une époque où tout se sait en une fraction de seconde où les réputations se font et défont en quelques clics, il est bon de vérifier que votre futur candidat n’a pas eu affaire à la justice. Qu’il n’a pas été approché par un concurrent. Des détails qui ont leur importance. Imaginez-vous recruter un transporteur qui a déjà été arrêté en état d’ébriété. Une erreur lourde de conséquences pour n’importe quelle entreprise.

Choisir le bon candidat : l’importance de l’évaluation et des tests de recrutement.

Une évaluation adéquate permet de définir de manière précise le potentiel et les capacités de chaque candidat en lien avec ledit poste. Les tests psychométriques permettent par exemple de connaître sa résistance au stress. Ces tests d’aptitudes cognitives sont de bon révélateur de la logique du candidat, de son raisonnement comme de sa résilience. Ils sont aussi importants que le diplôme ou la grande école. Et sont souvent probants et indispensables pour les postes techniques à responsabilités.
Ces tests d’intelligence sont des outils qui ont fait leurs preuves pour minimiser au maximum les erreurs lors du recrutement. Ils permettent de cerner de plus près la personnalité d’un candidat dont le CV a été approuvé.

Bien définir vos attentes en amont de la sélection

Il est important lors de votre annonce d’expliciter ce que vous attendez de ce nouveau profil. Quelles sont les taches au quotidien, mais aussi à long terme. En plus de son cursus universitaire et professionnel, mettez en avant ce que vous attendez de sa part. L’adhésion à votre culture d’entreprise est un élément à ne pas négliger. Soyez clair et précis sur ce qu’il peut apporter à votre entreprise. Sa personnalité doit s’adapter à l’équipe existante et non l’inverse. Sachez faire ressortir ses qualités mais aussi ses défauts grâce à des questions pertinentes qui sauront vous en dire davantage. Vous-même devez être en mesure de savoir précisément vos besoins pour débusquer le candidat idéal. En bref, la préparation en amont du recrutement vous permet de gagner beaucoup de temps et de cibler très précisément le candidat qui vous convient le mieux.