L’enfant joue

Dès le plus jeune âge, l’enfant joue de façon tout à fait naturelle. Il joue avec tout et n’importe quoi, mais c’est parce qu’il essaye d’appréhender le monde qui l’entoure. En l’observant attentivement à chaque âge on se rend compte que le jeu n’est pas pour lui simplement une façon de passer le temps.

Il se livre constamment à des expériences physiques qui induisent sa réflexion, sa prise en compte des effets qu’il produit selon telle ou telle façon par laquelle il agit sur les objets. Au fur et à mesure, il prendra conscience de la relation de cause à effet et sera de plus en plus actif. Son développement intellectuel va s’accélérer ainsi que sa capacité d’anticipation.

Jeu éducatif ou jeu classique ?

Les parents ont souvent tendance à croire qu’ils ne doivent pourvoir leurs enfants que de jeux dits éducatifs. Bien sûr, ceux-ci sont d’un très grand intérêt pour solliciter l’intelligence de leur enfant, mais il faut garder à l’esprit que l’enfant est en situation d’apprentissage même s’il a l’air de s’amuser uniquement. Le simple ballon qui va et qui vient lui apprend qu’il rebondira plus ou moins selon la force qu’il met à l’envoyer et lui apprend à se repérer dans l’espace en fonction de l’endroit où il va tomber.

La poupée à qui l’on raconte des histoires et à qui l’on prépare à manger permet à l’enfant de développer son imagination en inventant mille situations différentes selon son propre vécu. Un bon équilibre entre des jeux classiques destinés au seul côté ludique et des jeux plus élaborés sollicitant l’intelligence est certainement le meilleur choix. Il faut également garder à l’esprit que l’enfant ne portera pas forcément ses préférences sur des jouets que ses parents voudraient le voir utiliser. Ce n’est pas grave, ce n’est peut-être pas le bon moment, on les met de côté et il les redécouvrira plus tard.

Choisir un jeu éducatif

Le meilleur jeu éducatif sera celui qui alliera l’aspect formateur en mobilisant l’intelligence de l’enfant tout en gardant l’aspect ludique indispensable pour que l’enfant ait envie d’y jouer. Il doit être absolument choisi en fonction de l’âge mais en gardant à l’esprit que la croissance d’un être humain n’est pas linéaire. Si l’enfant aujourd’hui, même si le jeu correspond à l’âge indiqué, n’arrive pas à répondre à la demande, cela ne remet pas du tout en question son niveau intellectuel.

Peut-être qu’à ce moment-là sa concentration va vers un autre domaine, comme par exemple le langage ou la marche ( CF : bebecash-lemans.fr), et qu’il n’est pas capable de faire tout en même temps. Il faut lui laisser le temps.