Pour mieux gérer ses finances et être à l’abri du besoin, il y a certaines pratiques qui doivent être de mise. Parmi celles-ci, il y a la défiscalisation. Défiscaliser ses revenus, c’est bien. Mais comment le faire quand on n’en a pas une solide expérience ? C’est ce que nous allons voir. En 2017, il devient presque indispensable de défiscaliser ses revenus, vu la situation économique actuelle. Payer moins d’impôt, c’est bien possible. Mais comment s’y prendre en 2017 ? Alors, comment défiscaliser vos revenus 2017 ? Vous aurez ici, quelques conseils pour y arriver.

Qu’on soit salarié ou non, les citoyens doivent payer l’impôt sur le revenu. Mais tous ne savent peut-être pas qu’ils peuvent, mais seulement dans certaines circonstances réduire le revenu imposable. Mais comment y arriver ?

La pension alimentaire des enfants majeurs

Dans un premier temps, il faut considérer la pension alimentaire des enfants majeurs. Il y a beaucoup de contribuables qui préfèrent considérer leurs enfants majeurs comme des personnes à charges afin de conserver le nombre de parts de quotient familial. Si c’est une excellente astuce, il n’en demeure pas moins que cela a des répercussions négatives sur l’impôt sur les revenus. Sur le plan fiscal, ce n’est vraiment pas la meilleure solution. Parfois, il vaut mieux un versement de pension alimentaire à l’enfant majeur. Cela est plus avantageux du point de vue fiscal

La pension alimentaire versée à un parent

Une astuce de défiscalisation de vos revenus, c’est le versement d’une pension alimentaire à un parent qui est dans le besoin. Ce versement est déductible et sans plafond, car elle est proportionnelle aux besoins de l’ayant droit. Dans la pratique, les autorités fiscales refusent généralement de déduire l’impôt, lorsque les ressources des parents qui reçoivent cette pension sont supérieures au Smic. C’est donc une excellente astuce pour éviter de payer des surplus d’impôt.

Les investissements immobiliers

L’une des manières les plus intéressantes pour défiscaliser ses revenus 2017, c’est d’investir dans l’immobilier. Mais comment ? Il y a plusieurs instruments pour réduire les impôts dont vous pouvez bénéficier. Le premier instrument est sans doute la loi Pinel. Le principal défaut de cet impôt est qu’il ne concerne que certaines zones géographiques. Mais lorsque vous faites partie de ces zones concernées, vous pouvez économiser près de 54 000 euros. Pour en bénéficier, vous devez cependant respecter les différentes conditions qui sont imposées. Ces conditions concernent les plafonds de loyers et de ressources, et autres. Pour des informations complémentaires, consultez le site la-loi-pinel.com. T

Toujours dans l’immobilier, vous pouvez profiter d’une défiscalisation grâce à des travaux dans votre résidence principale. Il y a en effet des réductions d’impôts qui sont liées aux travaux en résidence principale. Là encore, il y a certaines conditions à respecter. Mais quand elles le sont, on peut déduire de l’impôt sur le revenu 18% des versements, et ce, chaque année. Les versements sont pris dans la limite de 50 000 euros ou 100 000 euros, selon que vous êtes seul ou en couple. De plus, les excédents peuvent être reportés sur le 5 années qui suivent. La fin de l’année s’approche à grands pas et on est déjà dans la dernière ligne droite pour investir dans certaines villes.

Les placements sur les livrets à faible fiscalité

Les placements sur les livrets à faibles fiscalité constituent une manne qu’il faut absolument exploiter. Car défiscaliser, c’est aussi bien choisir ses placements, tout en minimisant l’impôt sur les revenus et les plus-values.

La fiscalité est plus lourde ces dernières années, ce qui restreint considérablement les choix de l’investisseur et de l’épargnant. Alors, vous pourriez ouvrir un PEA, ou si c’est déjà le cas, l‘alimenter. Le PEA, c’est le Plan d’Epargne en Actions. C’est un instrument vraiment incontournable aujourd’hui, en matière de défiscalisation, quand on veut faire un investissement sur les marchés boursiers. Les plus-values sont exonérées au-delà de 5 ans. On peut même utiliser un PEA pour investir dans la création d’une entreprise.

L’assurance vie

Investir dans l’assurance vie permet aussi de défiscaliser vos revenus. Les contrats d’assurance vie ont généralement une fiscalité très avantageuse. Mais l’avantage ne concerne pas seulement les parts imposables (plus-values) mais il concerne également les droits de succession. L’assurance vie est un support d’épargne défiscalisé, permettant la large diversification du patrimoine, et qui complète le PEA.

Par ailleurs, l’achat des œuvres d’art peut également permettre de défiscaliser ses revenus en cette année 2017.