Lorsque vous soumettez vos déclarations à l’administration compétente, vous craignez de subir un contrôle fiscal ? Même si cette démarche ne peut pas être évitée à 100 %, suivez nos conseils pour réduire les risques au minimum.

  1. Complétez votre déclaration scrupuleusement

Pour éviter un contrôle fiscal, la première chose à faire est évidemment de respecter les règles. Cela signifie que vous devez impérativement remplir votre déclaration conformément aux instructions de l’administration fiscale. Ne prenez aucune liberté et suivez les directives à la lettre.

Généralement, les déclarations comprennent des annotations, qui offrent des précisions sur la marche à suivre. En cas de doute, vous pouvez aussi vous renseigner sur internet ou demander de l’aide à un fiscaliste professionnel.

  1. Respectez les délais

Ensuite, dans la lignée du point précédent, il est important d’envoyer votre déclaration en temps et en heure. L’idée est de ne pas vous faire remarquer en dépassant l’échéance. Évitez donc tout retard.

Le mieux est même de compléter votre déclaration et de la soumettre avant la date butoir. De cette façon, vous échappez aux éventuels intérêts de retard. Vous évitez aussi les potentiels aléas qui peuvent rallonger la procédure de quelques jours (problèmes de connexion pour une soumission en ligne ou soucis postaux pour un envoi par courrier).

  1. Joignez toutes les annexes requises

En complément, veillez aussi à joindre toutes les annexes nécessaires à votre déclaration. En effet, chaque chiffre mentionné dans votre formulaire doit être justifiable. Évidemment, il faut annexer tous les justificatifs demandés par l’administration.

Et dans le doute, vous pouvez même ajouter des pièces justificatives complémentaires qui expliquent les chiffres présents dans votre déclaration. Ainsi, vous montrez votre bonne foi et limitez grandement les risques de contrôle fiscal.

  1. Pour faire des optimisations fiscales, demandez conseil à un professionnel

Enfin, si vous souhaitez faire des optimisations fiscales dans votre déclaration, mieux vaut ne pas les faire vous-même. À moins d’être parfaitement qualifié en la matière, il est préférable de trouver un comptable fiscaliste, qui se chargera de ces optimisations pour vous.

Connaissant son métier, il saura quels mécanismes appliquer pour remplir la déclaration à votre avantage. Et surtout, il effectuera tous les ajustements dans le respect des contraintes légales. Il vous fera donc réaliser des économies, tout en vous évitant certainement un contrôle fiscal.

Grâce à ces conseils, vous aurez plus de chances d’éviter un contrôlé fiscal !