Devenir indépendant est un défi important, qui présente de nombreux enjeux. C’est pourquoi il est conseillé de réfléchir sérieusement avant de se lancer dans l’entrepreneuriat. Mais être travailleur autonome apporte aussi bien des bénéfices. Découvrez donc quels sont les 3 avantages du statut de travailleur autonome :

  1. La grande liberté

Comme son nom l’indique, le travailleur autonome gère son activité en toute autonomie. Étant son propre patron, il bénéficie donc d’une grande liberté. Il peut organiser son temps et ses projets comme il le souhaite, sans avoir à rendre de comptes à qui que ce soit (hormis à ses clients ou aux administrations, évidemment).

Idem concernant le lieu de travail. Selon ses préférences, le travailleur autonome peut travailler à son domicile, dans un café ou même louer des bureaux à partager. Cette option est d’ailleurs de plus en plus prisée par les indépendants voulant éviter l’isolement et rencontrer d’autres professionnels dans la même situation qu’eux.

  1. Les allégements fiscaux

Ensuite, sachez que pour encourager l’entrepreneuriat, le gouvernement propose divers allègements fiscaux aux personnes ayant le statut de travailleur autonome.

Notamment, l’Agence du revenu du Canada permet à ces professionnels de déduire de nombreuses dépenses :

  • Frais d’exploitation (publicité, démarrage, livraison, comptabilité, téléphone, électricité, etc.).
  • Frais de bureau, à domicile ou en location.
  • Frais de voyage professionnel : déplacement, entretien du véhicule, repas et même divertissement.
  • Autres frais : bancaires, stationnement, régime privé d’assurance maladie et bien d’autres encore.
  1. Un meilleur revenu au final

Enfin, même si le statut de travailleur autonome induit une réelle incertitude en matière de rémunération, les revenus sont en moyenne supérieurs à ceux d’un salarié. Une étude de Statistique Canada montre qu’un indépendant gagne en moyenne 55 600 $ par an contre 40 900 $ pour un employé.

Cela reste bien sûr à nuancer, car toutes les heures travaillées par un indépendant ne sont pas des heures facturées. Elles incluent par exemple la gestion administrative et les missions commerciales.

Ajoutez à cela les économies réalisées au niveau du transport, des vêtements, des repas, etc. La même étude révèle que les travailleurs autonomes économisent environ 2000 à 4000 $ par an !

Le Canada compte pas moins de 2,5 millions de travailleurs autonomes, soit 15 % de la population. Alors, êtes-vous prêt à sauter le pas et à rejoindre ces professionnels indépendants ?